© Simon B. Opladen

Laissez quelque chose qui a du sens grâce à votre legs.

Aimeriez-vous soutenir une bonne cause au-delà de votre vivant? Vous trouverez des conseils pratiques dans notre brochure sur les legs et le testament, à télécharger ci-dessous.  
© Simon B. Opladen

Saviez-vous que, en plus de vos proches et de vos amis, vous pouvez inclure dans votre testament une organisation caritative telle qu'Helvetas? Nous consacrons les sommes reçues ainsi à des projets qui permettent à des personnes défavorisées de vivre de façon sûre et digne.

Malgré les importants progrès réalisés au cours des dernières décennies, trop de gens n'ont pas encore accès à l'eau et à une alimentation suffisante. Ce n'est qu'avec de l'eau propre et une nourriture équilibrée que les enfants peuvent bien se développer, aller à l'école, plus tard apprendre un métier et ouvrir des perspectives à leurs propres enfants.

Une vie sans pauvreté est possible. Chez Helvetas, nous en sommes convaincus. Et nous nous engageons dans cet objectif – grâce à votre solidarité.

Un testament, pas après pas – notre brochure de conseils pratiques

Notre brochure fournit un appui pour votre démarche visant à rédiger un testament, les éléments auxquels prêter toute votre attention et les étapes concrètes. Vous pouvez télécharger la brochure ou la recevoir par courrier postal, simplement en remplissant et en nous transmettant le formulaire ici:

Événement gratuit à Genève

Comment avoir l'assurance que vos dernières volontés seront respectées? Quels critères un testament doit-il remplir pour être juridiquement valable? Lors de notre événement consacré à cette thématique, nous évoquerons les bonnes raisons de rédiger un testament ainsi que les erreurs à éviter, et répondrons à toutes vos questions. Il aura lieu jeudi 11 novembre, à Genève. Nous nous réjouissons de votre participation!

Calculez votre succession avec l'assistant testamentaire de DeinAdieu

Quelques clics suffisent pour connaître votre situation successorale de manière anonyme.

Souhaitez-vous un entretien personnel? Je me tiens volontiers à votre disposition

Les discussions ne vous engagent pas et sont traitées avec toute la discrétion requise. Peut-être souhaitez-vous également en savoir plus sur Helvetas et son travail en faveur de populations défavorisées? Je serais heureux de vous apporter des informations ou de vous faire parvenir de la documentation.

Votre contact

Responsable du bureau romand
Frédéric Baldini

Questions importantes fréquentes

 Réponses sur des points juridiques testamentaires.
Langer Atem: Veronika Meyer 2009 beim Versuch, den 7756 Meter hohen Kamet in Indien zu besteigen. | © Helvetas / Bruno Locher

Un legs pour l'avenir

La chimiste Veronika R. Meyer, qui gravit les plus hauts sommets, a inclus Helvetas dans son testament – pour que l'avenir soit digne d'être vécu. Portrait.

Vivre sans pauvreté est possible. Chez Helvetas, nous en sommes convaincus. Et nous nous engageons dans cet objectif, jour après jour – grâce à votre solidarité également! Avec un legs déductible des impôts, vous laissez en héritage l'espoir d'un monde meilleur et plus juste.

Passionnée par la construction

Elizabeth apprend le métier de maçonne  en Tanzanie - reportage
© Stéphane Brabant

Quand le rêve de l’eau se réalise

Un forage à pompe manuelle a changé la vie de Rachida, de sa famille et de la communauté tout entière. Lire le reportage.

Les termes importants en un coup d'œil:

Le testament olographe est le document qui contient vos dernières volontés. Il doit être écrit à la main du début à la fin, y compris le titre, sur un papier neutre. À la fin du texte, le testament doit également mentionner le lieu et la date et être signé de votre propre main.

Une donation est un don (objet ou argent) provenant de vos propres biens en faveur d’une personne ou d’une organisation spécifique (telle qu’Helvetas). Elle est effectuée par une personne de son vivant. La donation est gratuite, ce qui signifie qu’il n’y a aucune contrepartie de la partie bénéficiaire.

En faisant un legs, vous ordonnez dans votre testament qu’une personne ou une organisation reçoive un bien ou une somme d’argent issue de votre succession. Cette personne ou organisation est désignée par le terme de «légataire». Le ou la légataire n’hérite pas et ne fait pas partie des héritiers. Il ou elle n’a pas besoin d’attendre que la succession soit entièrement réglée et que la communauté des héritiers soit dissoute pour procéder à l’exécution du legs.

Si vous vous trouvez dans une situation d’urgence (risque de décès) qui ne vous permet pas de rédiger un testament de votre propre main, vous pouvez établir un testament d’urgence. Il existe toutefois des dispositions détaillées à cet égard et la durée de validité est limitée.

Le pacte successoral vous permet de trouver avec d’autres personnes (par exemple, le conjoint ou des enfants) un arrangement contraignant pour régler la succession, arrangement que vous négociez individuellement avec les parties contractantes. Un pacte successoral ne peut plus être modifié sans le consentement des autres parties contractantes.

Le testament public – aussi nommé testament authentique – est un testament «normal» du point de vue du contenu. Cependant, il n’est pas écrit par vous-même mais par un officier public (un notaire). En outre, deux témoins doivent confirmer devant le notaire que le testament a été écrit par l’officier public et que le contenu correspond réellement aux dernières volontés édictées.

La succession est l’ensemble des biens qu’une personne laisse derrière elle à son décès.

La réserve héréditaire est la part du patrimoine que la loi réserve à certains héritiers. La réserve héréditaire ne protège en principe que les descendants directs et le conjoint ou le partenaire enregistré. Les parents ne sont protégés que s’il n’y a pas de descendants directs. Les autres personnes (frères et sœurs inclus) n’ont pas droit à une réserve héréditaire.

La quotité disponible est la partie de la succession qui est à votre libre disposition. C’est le patrimoine après déduction des réserves héréditaires. La loi dicte qui hérite sur la base des liens de parenté. Toutefois, le testateur ou la testatrice peut s’écarter des règles légales. Par exemple, si vous n’avez pas d’enfants, votre conjoint a droit à sa réserve héréditaire et vous pouvez distribuer librement le reste de la succession, par exemple à des amis ou à une organisation.

La loi fixe quelles personnes héritent. Cette succession légale est basée sur les liens de parenté. Mais le testateur ou la testatrice peut s’écarter de ces prescriptions par des dispositions pour cause de mort (testament ou pacte successoral).

Cette personne ou organisation est désignée par le testataire ou la testatrice, dans son testament ou un pacte successoral, comme héritière d’une partie ou de la totalité de sa succession. Toutefois, cela nécessite une injonction claire du testateur ou de la testatrice.

Certains héritiers légaux ont droit à une réserve héréditaire. Il s’agit des descendants directs du testateur, du conjoint ou partenaire enregistré et, sous certaines conditions, des parents. Cette réserve héréditaire ne peut être retirée à ces personnes.

Dans le testament, vous pouvez désigner une personne de confiance comme exécuteur testamentaire. Ses tâches consistent notamment à payer les dettes de la succession, à régler les legs et à s’occuper des questions fiscales et administratives. Cette personne doit aussi préparer une proposition de partage de la succession et a droit à des honoraires.