© Helvetas
Myanmar

Protéger une précieuse vasière et l’utiliser comme moyen de subsistance

© Helvetas

Dans le golfe protégé de Mottama, Helvetas soutient les efforts des habitants en vue de concilier la protection de la nature et l’exploitation des ressources dans la vasière.

  • Nom du projet
    Protection communautaire des ressources dans le golfe de Mottama
  • Phase de projet
    2018 jusqu’à 2021
  • Financement
    Ce projet est un mandat de la DDC.
  • Secteur thématique
    Économie durable et inclusive
    Engagement en milieu urbain
    Gouvernance et paix

Protéger et exploiter

Caractérisé par ses vastes régions côtières, le Myanmar est un pays de pêcheurs. De nombreux poissons nobles sont destinés à l’exportation, principalement vers la Chine. Les autres poissons représentent une part importante de l’alimentation et pour de nombreuses familles, l’unique source de protéines animales. Mais les ressources halieutiques sont en péril. En 2013, une équipe norvégienne a étudié les eaux côtières avant de parvenir à la conclusion que certains stocks de poissons (mesurés en biomasse) pourraient avoir diminué de plus de 90% depuis 1979, passant de 1,2 million de tonnes à seulement 110’000 tonnes aujourd’hui.

Les eaux côtières englobent également le golfe de Mottama, l’une des plus grandes vasières du monde, qui accueille chaque hiver jusqu’à 150’000 oiseaux migrateurs, notamment le bécasseau spatule, une espèce fortement menacée qui ne compte plus que quelques centaines d’individus dans le monde. C’est ici, à environ 100 kilomètres à l’est de la capitale économique Yangon, qu’Helvetas a lancé un projet destiné à préserver l’alimentation des familles de pêcheurs, mais aussi les stocks de poissons et l’écotope si particulier du golfe. Le projet s’adresse surtout aux familles de pêcheurs et de paysans, aux sans terre et aux artisans, qui se sont organisés en comités de développement villageois. Ces derniers regroupent également des commerçants, des exportateurs et les autorités régionales.

© Helvetas / Flurina Rothenberger
Les époux Win Tun et Than Aye, au Myanmar, vivent de la pêche et souhaitent protéger l’écosystème exceptionnel du golfe de Mottama. © Helvetas / Flurina Rothenberger
1/4
© Helvetas / Flurina Rothenberger
Win Tun se rend dans les zones de pêche, tandis que sa femme récupère ses prises pour les vendre. © Helvetas / Flurina Rothenberger
2/4
© Helvetas / Flurina Rothenberger
Désormais, les pêcheurs veillent à ce que les mailles des filets soient suffisamment espacées pour que les jeunes poissons puissent se faufiler à travers. © Helvetas / Flurina Rothenberger
3/4
© Helvetas / Flurina Rothenberger
La famille de Win Tun et Than Aye. De nombreux ménages vivent encore de la pêche dans le golfe de Mottama. © Helvetas / Flurina Rothenberger
4/4

À l’instar des autres projets de conservation, notamment des forêts, la stratégie d’Helvetas repose sur trois piliers dans le golfe de Mottama:

  • Tout d’abord, les pêcheurs obtiennent plus de poids et d’influence; ils se chargent de la protection des zones de pêche en collaboration avec les autorités.
  • Ensuite, des opportunités d’emploi alternatives dans l’artisanat et le commerce ainsi que l’amélioration de l’agriculture offrent aux habitants du golfe des revenus supplémentaires. Grâce à ces revenus, les pêcheurs peuvent restreindre leur activité dans les zones de frai proches des côtes, ou l’abandonner totalement.
  • Enfin, habitants et autorités sont en mesure d’exploiter les vasières et cours d’eau du golfe tout en les protégeant.

Le contact d’Helvetas avec les autorités locales est excellent. La conservation des ressources naturelles est un thème inhabituel pour les représentants des autorités, mais aussi pour les ministères. C’est pourquoi ils sont ravis de pouvoir profiter de l’expérience qu’Helvetas a acquise dans d’autres projets liés à la nature.

La gestion des côtes du golfe de Mottama est un mandat de la DDC attribué à Helvetas.

© © 2017 Flurina Rothenberger, All Rights Reserved
«Si nous apprenons que l’un d’entre nous utilise des filets interdits, nous allons directement le trouver. Jusqu’à présent, cette démarche a toujours été un succès et aujourd’hui, plus personne n’utilise ces filets dans le village.»

Thein Myant, intermédiaire et personne de confiance des pêcheurs du village de Saik Ka Ye, au Myanmar

Économie durable et inclusive

Les plus démunis ne profitent pas toujours de la croissance économique. Parallèlement, la pauvreté empêche la mise en place d’une dynamique économique.

Comment Helvetas soutient des groupes de population au Myanmar

Au Myanmar, Helvetas aide la population rurale à améliorer ses revenus et renforce la société civile dans son nouveau rôle.
Vietnam_Biotrade_Woman | © Helvetas
Vietnam, Laos, Myanmar

Reportage multimédia: des membres du réseau

Découvrez comment les pêcheuses et pêcheurs du golfe de Mottama, au Myanmar, instaurent une pêche durable. Cliquez ici vers le reportage!