© Helvetas
Bolivie

Des solutions pour les déchets et eaux usées dans les villages

© Helvetas

Étant donné qu’une population toujours plus nombreuse quitte la campagne pour la ville, l’évacuation des déchets et des eaux usées finit par poser problème dans les petites villes également. Grâce à des cours et des manuels, des autorités débordées apprennent à planifier et mettre en œuvre une élimination sûre.

  • Nom du projet
    Élimination des déchets et protection de l’environnement dans les villages
  • Phase de projet
    2014 jusqu’à 2018
  • Financement
    Ce projet est un mandat de la DDC.
  • Secteur thématique
    Eau
    Gouvernance et paix

Quitter la ville

Chaque jour (!) dans le monde, près de 200’000 personnes quittent la campagne pour emménager en ville. Elles espèrent y trouver tout ce qui leur manquait auparavant: des écoles, des hôpitaux, de l’eau potable, des commerces, du travail et des revenus. Mais la réalité, aussi bien dans les grandes villes que dans les petites villes de province, est tout autre: chômage, montagnes d’ordures, cloaques d’eaux usées sont souvent légion dans les bidonvilles où s’installent les nouveaux arrivants.

Confrontés à l’explosion démographique et aux problèmes qui en découlent, les organes administratifs de ces villes sont souvent débordés. Ils sont capables de planifier des systèmes d’approvisionnement en eau ou des réseaux routiers. En revanche, l’élaboration de mesures environnementales est nouveau pour eux. En étroite collaboration avec le ministère national de l’Environnement et de l’Eau, Helvetas aide les autorités d’une vingtaine de petites et moyennes villes boliviennes à assurer l’épuration des eaux usées et l’élimination des déchets. Objectif: assainir 75% des eaux usées, mais aussi collecter et éliminer les déchets de 80% des habitants.

© Helvetas
© Helvetas

Des stations d’épuration. Des incinérateurs. Des décharges sûres. C’est d’ordinaire la solution évidente aux problèmes environnementaux des villes. Néanmoins, le projet Helvetas dédié à l’environnement urbain commence bien avant la construction de telles installations. Grâce à des cours et des manuels, les membres des autorités apprennent à identifier les besoins, à mener des études préliminaires et à entreprendre des processus de planification. Ils découvrent également comment exploiter des ressources jusqu’alors inutilisées: les connaissances et les besoins de la population concernée. De leur côté, les citoyens n’apprennent pas seulement à soumettre leurs suggestions et revendications aux autorités, mais à modifier aussi leur propre comportement, par exemple vis-à-vis des ordures ou des installations sanitaires. Dans la région couverte par le projet, 180’000 personnes pourront vivre dans un espace urbain plus propre et plus sain.

Le projet consacré à l’environnement urbain est complexe et nécessite la persévérance de toutes les parties impliquées. Cependant, comme les services gouvernementaux y participent au même titre que les autorités régionales ou communales, les connaissances acquises auront également un impact sur la gestion environnementale d’autres villes.

Le projet consacré à l’environnement urbain est un mandat de la DDC, mis en œuvre par Helvetas, la société CSD Ingénieurs (Suisse) et l’organisation locale Aguatuya.

© Helvetas
© Helvetas

Eau

Les personnes les plus pauvres ne disposent souvent que d’eau insalubre. Chaque année, Helvetas permet à près de 500’000 d’entre elles d’accéder à l’eau potable et à des installations sanitaires.

Comment Helvetas soutient les populations en Bolivie

En Bolivie, Helvetas aide des familles paysannes à adapter leur production au changement climatique. Et elle s'engage pour une meilleure gestion des déchets.

Reportages multimédias

Plongez dans des histoires de pays partenaires où nous menons nos projets.