Madagascar

La santé grâce à une eau potable propre et une meilleure hygiène

À Madagascar, Helvetas encourage la population à s’impliquer dans les décisions relatives à l’eau et contribue à la sensibiliser aux questions d’hygiène. Les autorités locales chargées de l’eau apprennent comment impliquer et contrôler les fournisseurs privés dans le secteur de l’eau.

  • Nom du projet
    RATSANTANANA pour RANo madio TSAra fitanTANANA, une eau potable bien gérée
  • Phase de projet
    2021 jusqu’à 2025
  • Financement
    Charity: Water, dons, contributions, contribution de programme de la DDC
  • Secteur thématique
    WASH et gouvernance de l'eau

L’eau, source de vie

L'eau est la source de la vie pour tous les humains et pour notre planète. Sans eau, nous n'existerions tout simplement pas. L'accès à l'eau est le droit fondamental de la personne le plus élémentaire –  mais  il est menacé.

Dans certaines régions du monde, l’eau est rare. Une mauvaise administration publique, la dégradation de l’environnement, la surexploitation et les changements climatiques font encore diminuer des ressources en eau douce déjà rares.

À travers le monde, les inégalités d’accès à l’eau entre les gens qui vivent dans les zones urbaines et ceux qui vivent dans les zones rurales ont diminué, mais restent importantes. Huit personnes sur dix qui n'ont pas d'accès à une eau potable salubre vivent dans les zones rurales, dont près de la moitié en Afrique subsaharienne. Les populations les plus déshéritées continuent à utiliser des eaux de surface non traitées provenant de lacs ou de cours d’eau. Un grand nombre de ces communautés défavorisées se trouvent dans des régions éloignées difficiles d’accès. En conséquence, l’approvisionnement en eau des zones rurales restera dans la prochaine décennie un défi à relever pour de nombreux gouvernements nationaux et pour leurs partenaires au développement.

Vos dons sont importants

par exemple pour que des familles accèdent à l'eau salubre, pour que des enfants soient scolarisés et pour que des jeunes fassent une formation professionnelle.
AIDER ET FAIRE UN DON, P. EX. pour:
© Helvetas / Cubby Graham
© Helvetas / Cubby Graham
1/6
© Helvetas / Cubby Graham
© Helvetas / Cubby Graham
2/6
Un branchement à Benavony | © Helvetas
© Helvetas
3/6
© Helvetas
© Helvetas
5/6
Ecole bleue à Aminapanga | © Helvetas
Promotion de l'hygiène en milieu scolaire © Helvetas
6/6

C’est notamment le cas à Madagascar. Hormis dans certaines zones sèches, le pays jouit de précipitations moyennement normales pour alimenter ses sources et ses nappes phréatiques. Pourtant, seule la moitié de la population a accès à l’eau potable et seulement 12% des habitants disposent de latrines ou de toilettes. Le gouvernement est conscient des risques sanitaires que cette situation implique et s’est fixé comme objectifs de développement pour le millénaire (OMD): pour 2025, 70% de la population rurale devra avoir accès à de l’eau salubre et à des infrastructures sanitaires.  

Garantir la disponibilité et la salubrité de l’eau sont des préoccupations croissantes dans de nombreuses régions de Madagascar. Les sources d’eau potable sont de plus en plus menacées par la contamination et le changement climatique réduit leur recharge, avec des conséquences pour la santé des enfants, pour le développement économique et social et pour la qualité de l’environnement des communautés et populations concernées.

Le programme RATSANTANANA d'Helvetas appuie les municipalités rurales à se préparer aux changements climatiques et à s'y adapter, ainsi qu'à adopter des solutions innovantes comme les pompes hydrauliques fonctionnant à l’énergie solaire, la gestion des systèmes d’eau potable par des services privés pour garantir la durabilité de l’exploitation, la promotion de l’approche «Écoles bleues» qui englobe l’eau, l'assainissement et l'hygiène mais aussi la protection de l’environnement et l’approche genre en milieu scolaire, afin de réduire les conséquences des changements climatiques pour les enfants et contribuer à préserver leur avenir.

Modèle d'intervention dans les zones du projet

Le projet intervient dans les communes des districts de Miandrivazo et Mahabo (Région du Ménabé); ainsi que des districts d’ Ambanja et Ambilobe (Région de la Diana). L’intervention se fait à travers le renforcement de l'accès à des services durables d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement, ainsi que l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène en milieu scolaire.

Dans chacun de ces districts, les communes rurales bénéficient de systèmes d'adduction d'eau potable essentiellement desservis par des forages dotés de pompes solaires mais également gravitairement par le captage de sources, dont la gestion est faite contractuellement par des entreprises privées qui ont également cofinancé les infrastructures. Des écoles amies de WASH disposent d'infrastructures en eau, hygiène et assainissement adaptées aux exigences hygiéniques des filles en période de menstruation. Depuis l’avènement du COVID-19, les centres de santé sont systématiquement reliés aux réseaux d’adduction d’eau potable.

Pour un service durable de l'eau potable à Madagascar

Helvetas soutient les autorités locales, mais aussi les entreprises gestionnaires, les écoles et les centres de santé dans leurs efforts visant à assurer l’alimentation en eau, la construction d’infrastructures sanitaires et une bonne hygiène. Les autorités municipales, qui sont responsables de la maîtrise d’ouvrage des infrastructures en eau, hygiène et assainissement, manquent des équipements et des compétences techniques nécessaires. Elles n’ont pas non plus les moyens financiers pour assurer le contrôle de la gestion de ces infrastructures. Les entreprises privées ne possèdent pas encore les compétences pour gérer durablement des dispositifs d’approvisionnement en eau ou des infrastructures sanitaires.

Helvetas intervient avant tout auprès de ces autorités communales. Elle leur fournit des connaissances et les capacités nécessaires pour planifier les ressources et les besoins en alimentation en eau, demander le soutien de l’État, collaborer avec les acteurs du secteur privé et assurer la bonne gouvernance du secteur EAH. Dans les petites villes, les autorités communales sont accompagnées dans leur collaboration avec les gestionnaires privés, disposés à cofinancer les systèmes d’eau mais aussi à en garantir l’entretien en contrepartie de redevances payées par les usagers. Helvetas appuie ces autorités à organiser et gérer ces partenariats privé-public pour la gestion des ouvrages qui lui sont confiés. Helvetas renforce également les entreprises afin qu’elles développent des business plans robustes et ainsi maintiennent la qualité du service offert aux populations. Cette approche innovante vise à relever le défi de la durabilité des services d'eau et à attirer des investissements du secteur privé.

La promotion de l'hygiène

Helvetas mise sur une stratégie de promotion des comportements adéquates en hygiène et assainissement basée sur une analyse des réalités socio-culturelles locales afin d’adapter les messages et les moyens de communication à ces réalités. Cette stratégie vise tant les communautés que les enfants en milieu scolaire. Dans les écoles primaires, les bonnes pratiques en hygiène liée à l’eau potable et à l'assainissement sont enseignées aux élèves. Des messages-clés sont intégrés dans le programme scolaire et des séances d’animation et de sensibilisation sont diffusées et répétées pour que les élèves les adoptent. Les parents d’élèves et les enseignants sont également intégrés dans les actions qui associent même la mise en valeur du domaine scolaire pour le rendre propre et attractif. Au niveau des communautés, des moyens de communications variés, tels que les arts de la rue, les messages radiophoniques ou encore des actions ponctuelles, sont utilisés afin de diffuser les messages qui ont le plus de chance de toucher leurs cibles.

La gestion des ressources en eau

Helvetas promeut une gestion intégrée, équitable, efficace et durable des ressources en eau qui prend en compte les adaptations nécessaires au changement climatique. L’ensemble des acteurs locaux, que ce soit les autorités locales, les organisations de la société civiles mais également le secteur privé, sont impliqués dans le processus de prise de décisions, de priorisation et de mise en œuvre des actions. Des cadres de concertation à différentes échelles permettent de favoriser le dialogue dans la résolution des conflits liés aux usages parfois antinomiques de l’eau. Le secteur privé, notamment les entreprises d’exportation de produits agricoles, est particulièrement mobilisé car il permet d’introduire au niveau des producteurs des modes de production durables, notamment ceux promouvant une utilisation rationnelle de l’eau ou encore une production «zéro déforestation».

© Helvetas / Flurina Rothenberger
Les enfants découvrent sur un mode ludique, par le biais de chansons et de comptines, l’importance du lavage des mains. © Helvetas / Flurina Rothenberger
1/3
© Helvetas / Flurina Rothenberger
Les informations au sujet de l’hygiène et de la propreté sont aussi reprises dans des bandes dessinées. © Helvetas / Flurina Rothenberger
2/3
© Helvetas / Flurina Rothenberger
Très vite, les enfants intègrent ces règles simples et les transmettent dans leur famille. © Helvetas / Flurina Rothenberger
3/3

WASH et gouvernance de l'eau

Les personnes les plus pauvres ne disposent souvent que d’eau insalubre. Chaque année, Helvetas permet à près de 500’000 d’entre elles d’accéder à l’eau potable et à des installations sanitaires.

Comment Helvetas soutient les populations à Madagascar

À Madagascar, Helvetas s’engage pour les petits paysans, pour une meilleure hygiène communautaire, pour l’eau potable et pour la protection des ressources en eau.