© Helvetas / Patrick Rohr
Éthiopie

Savoir-faire pour les jeunes professionnels

© Helvetas / Patrick Rohr

Helvetas encourage la formation professionnelle des jeunes en Éthiopie. Les instituts de formation à prédominance privée sont axés sur la pratique et les besoins du marché du travail. La totalité des honoraires ne leur est versée que lorsque les jeunes gagnent un revenu fixe.  

  • Nom du projet
    SKY – formation professionnelle pour les jeunes
  • Phase de projet
    2018 jusqu’à 2021
  • Financement
    Ce projet est financé par des dons.
  • Secteur thématique
    Formation professionnelle et éducation de base

Le succès, c’est d’avoir un emploi rémunéré

Un artisan n’est normalement payé que lorsque la bicyclette défectueuse fonctionne à nouveau ou lorsque la maison est finie de construire. Dans la formation professionnelle, par contre, la rémunération basée sur la performance est l’exception. Dans la ville éthiopienne de Bahir Dar, le nouveau modèle ouvre la porte à la vie professionnelle aux jeunes.

L’Éthiopie manque de possibilités de formation pour les jeunes défavorisés. C’est particulièrement frappant dans la ville de Bahir Dar, qui connaît un afflux important de jeunes venant de la campagne. La capitale de la région d’Amhara, où vit plus d’un demi-million de personnes, est une des villes d’Éthiopie à la plus forte croissance. Les grands carrefours de la ville reflètent chaque matin ce que cela signifie: des centaines de personnes attendent du travail au bord de la route, dans l’espoir qu’un camion s’arrête et les emmène sur un chantier. Mais la plupart attendent en vain.

Les offres de formation publique sont limitées et inaccessibles à de nombreux jeunes, les instituts de formation privés ont jusqu’à présent trop peu mis l’accent sur la qualité et ne se souciaient pas de ce qui advenait aux diplômés après l’obtention de leur diplôme. C’est d’autant plus tragique qu’il y a une forte demande de main-d’œuvre qualifiée.

Parrainage pour la formation

Prendre un parrainage pour la formation, c'est offrir à un-e jeune des perspectives d'avenir meilleur.
Devenir marraine ou parrain
© Helvetas / Patrick Rohr
La coiffeuse qualifiée Tigist Getinet dirige maintenant un salon de coiffure pour hommes qui marche bien dans le quartier. © Helvetas / Patrick Rohr
1/4
© Helvetas / Patrick Rohr
Au cours de sa formation, le tailleur Workineh Endeshaw a également appris comment faire connaître son entreprise grâce à des mesures de marketing. © Helvetas / Patrick Rohr
2/4
© Helvetas / Patrick Rohr
De jeunes hommes et femmes suivant une formation pour devenir mécanicien automobile apprennent de leur professeur comment fonctionne le système de clignotants. © Helvetas / Patrick Rohr
3/4
© Helvetas / Patrick Rohr
Keralem Genetu dans sa formation d’ébéniste. © Helvetas / Patrick Rohr
4/4

Suite aux expériences positives acquises dans le cadre d’un grand projet de formation au Népal, Helvetas a lancé le projet «SKY – Skill and Knowledge for Youth» (formation professionnelle pour les jeunes) dans la province éthiopienne d’Amhara, qui s’adresse aux jeunes issus de familles défavorisées. Les cours condensés sont destinés à former des professionnels qui sont réellement demandés sur le marché du travail: coiffeurs, tailleurs, ébénistes et mécaniciens automobiles, par exemple. En outre, il existe des formations dans le domaine de l’aviculture en milieu urbain et dans le domaine de la transformation des aliments. La particularité de cette formation est que 20% des frais de formation ne sont versés aux établissements de formation que lorsque les jeunes ont trouvé un emploi rémunéré régulier ou ont créé leur propre entreprise avec succès.

Au cours des trois premières années du projet, près de 2000 jeunes, dont 80% étaient des femmes, ont accompli une formation de trois mois. 76% d’entre eux ont trouvé un poste permanent ou se sont installés à leur compte peu de temps après avoir obtenu leur diplôme.

Ce modèle de formation professionnelle peut également être appliqué à d’autres régions de l’Éthiopie ainsi qu’à d’autres pays africains et peut être intégré dans la stratégie de l’État en matière de formation. Les premiers succès ont déjà été évidents au cours des trois premières années. Le gouvernement régional d’Amhara autorise Helvetas à utiliser les ateliers de formation appartenant à l’État et a déclaré que les programmes d’études de SKY étaient la norme pour les formations de courte durée dans toute la région.

© All Rights Reserved Helvetas Swiss Intercooperation and Patrick Rohr
«J’aime travailler avec le bois. Je veux être la première femme de Bahir Dar à gérer une menuiserie.»

Keralem Genetu, 19 ans, menuisière en formation, Éthiopie

Formation professionnelle et éducation de base

L’absence de formation est l’une des causes perpétuant la pauvreté et les inégalités. Les pays qui disposent d’un mauvais système de formation sont peu compétitifs sur le plan économique.

Comment Helvetas soutient les populations en Éthiopie

En Éthiopie, Helvetas soutient les familles paysannes pour mieux affronter le changement climatique et s’engage dans la formation.

Reportage multimédia: Yezina affronte tous les obstacles

Yezina ne se laisse pas décourager par son handicap. Elle veut devenir une bonne couturière et vivre sa vie en suivant ses propres décisions. Découvrez son portrait.