A woman, surrounded by flood waters, holds her baby outside a home in Chibuti, northern Mozambique. | © AP Photo / Themba Hadebe
28 février 2022

Helvetas appelle à des actions plus ambitieuses contre le changement climatique

© AP Photo / Themba Hadebe

Le nouveau rapport du GIEC (IPCC report) montre que le changement climatique est plus grave et plus rapide que prévu. Helvetas, l’organisation suisse de coopération au développement et d’aide humanitaire, appelle les gouvernements à mener des actions plus ambitieuses, multisectorielles et coordonnées au niveau mondial.

Le rapport du GIEC publié ce jour montre avec clarté que les effets du changement climatique sont plus ravageurs et plus rapides que nous pouvions l’imaginer. Or les réponses apportées jusqu’ici se sont révélées inefficaces. 
La plupart des mesures d'adaptation mises en place aujourd’hui le sont à petite échelle, spécifiques à un secteur, conçues pour répondre aux impacts actuels ou à court terme.
Les effets à court terme du changement climatique seront plus forts que ceux que nous connaissons déjà aujourd'hui et toucheront de manière disproportionnée les personnes les plus vulnérables.

L’organisation suisse de coopération au développement et d’aide humanitaire Helvetas constate déjà ces conséquences dévastatrices dans tous les pays où nous travaillons, comme Madagascar, le Mozambique, Haïti ou le Honduras qui ont été récemment touchés par des catastrophes causant la mort de milliers de personnes. Des sécheresses ravagent en ce moment plusieurs pays d’Afrique. 

«Les moyens de subsistance des groupes les plus vulnérables – les communautés tributaires des ressources naturelles, agriculteurs, pêcheurs et peuples indigènes - sont gravement et souvent irréversiblement endommagés par le changement climatique», déclare Rupa Mukerji, experte climat chez Helvetas et co-autrice du rapport du GIEC. 

On observe également que les mesures de réponse au changement climatique dommageables se multiplient, que ce soit dans le secteur agricole, forestier ou halieutiques. Elles ont pour effet des déplacements de population multipliant les effets négatifs dans le futur. 

Helvetas appelle les gouvernements à mener des actions plus ambitieuses mais aussi plus coordonnées au niveau mondial.

Des actions plus efficaces sont possibles lorsque les gouvernements travaillent à tous les niveaux en partenariat avec la société civile et les acteurs du secteur privé.

 

Pour en savoir plus :

Dans un article de Swissinfo, l'experte du climat Rupa Mukerji d'Helvetas met en perspective les résultats du rapport du GIEC et explique pourquoi il faut agir maintenant.

Renseignements:

Responsable media / Porte-parole
Aude Marcovitch Iorgulescu