© f.glories/Helvetas
Genève – 09 juillet 2020

Cinéma Sud reprend la route en 2020. Une aventure qui dure depuis 10 ans!

© f.glories/Helvetas

Le cinéma solaire, itinérant et solidaire d’Helvetas, reprend du service cet été! Les cyclistes-projectionnistes du Cinéma Sud enfourcheront leur vélo pour parcourir près de 450km et proposer des projections écologiques au public romand. À la tombée de la nuit, ils projettent gratuitement – grâce à l’énergie solaire – des films en provenance de pays du Sud. À cause du COVID-19, la tournée est réduite cette année: Cinéma Sud s’installera dans 12 lieux uniques et originaux de Suisse romande et propose 39 projections sous les étoiles.

Avec l’amélioration de la situation sanitaire, le Cinéma Sud repart en tournée cet été pour la dixième année consécutive. Dès le 22 juillet 2020, nos cyclistes-projectionnistes reprennent du service. La situation exceptionnelle de cette année nous a toutefois conduit à organiser une tournée réduite par rapport aux éditions précédentes: Cinéma Sud se rendra dans 12 villes de Suisse romande et organisera au total 39 projections gratuites et en plein air. 

Un projet durable et solidaire

Cinéma Sud est un cinéma 100% écologique. Les cyclistes-projectionnistes prennent la route à vélo, en tractant deux charrettes de 50kg contenant tout le matériel du Cinéma Sud. Sur les charrettes, deux panneaux solaires permettent d’emmagasiner, durant la journée, l’énergie solaire qui sert à la projection d’un film à la nuit tombée. Une toile est tendue entre deux arbres ou deux poteaux, un lecteur DVD et un projecteur sont installés. Et c’est parti pour une soirée de cinéma écologique sous les étoiles!

Ce défi sportif – près de 450 km à la seule force des mollets avec 50kg de charge par charrette – est aussi une aventure humaine incroyable. Les contacts établis entre les cyclistes-projectionnistes et le public rend ce projet unique.

Mais Cinéma Sud, c’est aussi un projet solidaire par les films qu’il propose. Les films sont réalisés dans des pays du Sud et permettent au public de découvrir d’autres régions, d’autres cultures et contextes de vie.

Finalement, Cinéma Sud est à l’image d’Helvetas: écologique et solidaire! 

Les dates de la tournée et la programmation 2020 

Cinéma Sud s’installe dans 12 villes romandes durant l’été :

Épalinges 22-24 juillet
Renens 25-26 juillet
Vevey 27-29 juillet
Monthey 30-31 juillet
Sion 2-4 août
Sierre 5-6 août
Lausanne 8-13 août
Carouge 14-16 août
Genève 18-23 août
Rolle 24-26 août
Onex 28-30 août
Nyon 31 août-2 septembre

Du côté des films, des fictions drôles, touchantes et fortes marquent cette édition 2020. Voici les six films présentés durant tout l’été :

You will die at 20 - Amjad Abu Alala, Soudan, 2019, 1h45, 16/16 ans
Lorsque ses parents apportent leur bébé au cheikh du village pour qu’il soit béni, c’est le choc. Un chaman lui promet la mort à 20 ans. Il a beau n’en être qu’à son premier film, le jeune soudanais Amjad Abu Alala livre, avec ce récit de malédiction, une œuvre étonnante de maîtrise aussi bien au niveau de l’image que du point de vue de la mise en scène.

Le photographe - Ritesh Batra, Inde, 2019, 1h50,10/12 ans
Rafi, modeste photographe, fait la rencontre d’une muse improbable, Miloni, jeune femme issue de la classe moyenne de Bombay. Quand la grand-mère du garçon débarque, en pressant son petit-fils de se marier, Miloni accepte de se faire passer pour la petite amie de Rafi. Peu à peu, ce qui n’était jusque-là qu’un jeu se confond avec la réalité…

Papicha - Mounia Meddour, Algérie, 2019, 1h45 , 12/14 ans
Alger, années 90. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. À la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux " papichas ", jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.    

Comme nos parents - Laís Bodanzky, Brésil, 2017, 1h40, 12/14 ans
Lorsque sa mère lui révèle un secret soigneusement gardé, le monde de Rosa s’écroule. Elle décide de fuir la routine quotidienne et découvre que la vie lui réserve de nombreuses surprises…

Le miracle du Saint Inconnu - Alaa Eddine Aljem, Maroc, 2019, 1h40, 16/16 ans
Amine court dans le désert avec un sac plein d'argent. Peu après avoir enterré son butin au sommet d'une colline en créant une fausse tombe, il est arrêté par la police. Dix ans plus tard, il revient et reconnaît à peine l'endroit: un mausolée est érigé au-dessus de la «tombe», des foules de pèlerins affluent pour rendre hommage au «Saint Inconnu». Comment Amine va-t-il récupérer son magot? Une comédie maghrébine décalée.           

Tel Aviv on Fire - Sameh Zoabi, Palestine, 2018, 1h37, 16/16 ans
Pas évident de tourner une comédie sur un thème aussi tendu que l’occupation de la Palestine. Eh bien, Sameh Zoabi relève le gant et réussit à nous faire rire avec Tel Aviv on Fire. Exercice d’autant plus réussi que le jeune réalisateur n’élude pas la situation politique réelle. Tout au plus adoucit-il les protagonistes. Mais n’est-ce pas là le but de toute comédie?          

 

Nous prendrons évidemment toutes les mesures de protection nécessaires pour garantir la sécurité des participants contre le coronavirus. Parmi les règles introduites cette année, nous invitons les spectateurs à s’inscrire à l’avance sur notre site. 

Renseignements:

Chargée de communication événementielle & des bénévoles
Marion Petrocchi