© Helvetas / Flurina Rothenberger

Notre impact

Analyse de succès, mesures d’impact et processus d’apprentissage
© Helvetas / Flurina Rothenberger

Helvetas veut connaître exactement l’impact de son travail de coopération au développement. Pour apprendre de ses succès et de ses erreurs. Pour programmer les projets et les mettre sur la bonne voie. Pour pouvoir rendre des comptes aux donateurs et aux partenaires de projets.

Mesure des résultats

Les données recueillies chaque année dans le cadre des projets permettent de calculer toute une série d’indicateurs de performances, grâce auxquels nous voyons combien de personnes bénéficient de notre travail dans le monde.

Nos collaborateurs de projets observent sur place l’avancement des projets. Tous les six mois, ils rédigent un rapport détaillé des dépenses engagées et des résultats obtenus, des prestations et des difficultés, mais aussi d’éventuels changements politiques ou sociaux susceptibles d’influer sur le projet. Au bout de chaque phase d’un projet, d’une durée de trois ans généralement, il est aussi évalué à l’interne ou à l’externe, afin d’en connaître l’impact total.

Des rapports et des évaluations réguliers sont réinjectés dans des plans de projets actuels ou futurs afin de procéder à d’éventuelles adaptations nécessaires. De plus, ces rapports et indicateurs de performances permettent à Helvetas de rendre des comptes à ses donateurs et partenaires.

La mesure de l’efficacité fait aujourd’hui partir intégrante de tout travail de coopération au développement professionnel. Helvetas va encore plus loin: chaque année, des experts indépendants analysent l’impact sur le long terme de certains programmes spécifiques.

Mesures d’impact

Nonante mille jeunes arrivent sur le marché de l’emploi et gagnent en confiance: Des mesures d’impact au Népal montrent que la formation professionnelle a durablement changé la vie de jeunes défavorisés.

Pour des raisons financières, nous ne sommes pas en mesure d’analyser scientifiquement l’impact de tous nos projets. Helvetas veille donc à respecter un équilibre thématique et géographique entre les différents projets étudiés. En outre, Helvetas tente autant que possible de se pencher sur des thématiques encore peu explorées. Différentes méthodes d’évaluation peuvent être employées en fonction du contexte, des questions à étudier ou encore des données disponibles. La rentabilité est un critère important. Les études sont menées par des instituts de recherche internationaux et nationaux réputés. Toutes les mesures d’impact visent à répondre aux quatre questions suivantes:

  • À quel point un impact spécifique peut-il être considéré comme découlant de l’engagement d’Helvetas?
  • Notre engagement a-t-il fait changer les choses?
  • Dans quelle mesure notre engagement a-t-il fait changer les choses?
  • Les mesures prises fonctionneraient-elles dans un autre contexte?

Les expériences acquises dans le cadre de notre travail au Népal ont inspiré des projets menés ailleurs dans le monde, comme le projet SKY en Éthiopie.

© Helvetas/Matthieu Bennett
«Grâce à l’intervention de personnes sensibilisées par Helvetas, la sécurité de l’eau potable est passée à plus de 90 %. Plus de 40’000 ménages et 30’000 élèves ont appris à désinfecter l’eau grâce aux rayons du soleil.»

Résultats de l’étude menée dans le cadre de notre projet «Eau propre grâce à l’énergie solaire et sensibilisation à l’approvisionnement en eau hygiénique dans le delta du Mekong», Vietnam

Processus d’apprentissage

Helvetas encourage ses collaborateurs et partenaires à tirer divers enseignements de leur expérience quotidienne du travail de coopération au développement. Elle les invite par exemple à analyser régulièrement ce qui s’est bien passé et ce qui aurait pu être mieux et à en tirer des conséquences pour leur travail futur. Dans une organisation en perpétuel apprentissage, les réflexions et les processus d’apprentissage individuels et communs permettent d’améliorer les méthodes de travail, de mieux atteindre les objectifs escomptés et d’innover.

L’évaluation d’un projet est un élément fondamental de sa mise en œuvre. Elle revêt une importance capitale dans le cadre des processus d’apprentissage et de changement. Idéalement, une évaluation servira à chacun des participants au projet, a fortiori si le processus d’évaluation est de nature participative. Les collaborateurs du projet, les partenaires et les principaux intervenants peuvent tous contribuer à l’appréciation préalable, réfléchir ensemble et formuler leurs recommandations.

L’apprentissage va au-delà du projet: Les bonnes idées ou pratiques sont parfois réinjectées dans d’autres projets ou d’autres organisations d’un même pays ou d’une même région ou ailleurs dans le monde. Du point de vue de l’organisation, il est également important d’identifier les problèmes récurrents au niveau des projets et de les traiter de manière ciblée. Ainsi, les mesures de l’impact de l’accès à l’eau dans les villages et les écoles des régions rurales du Bénin ont montré que le maintien de la qualité de l’eau reposait avant tout sur des changements de comportements. Ces informations ont été largement diffusées et le travail sur les comportements fait désormais partie intégrante de la plupart des projets d’Helvetas dans le secteur de l’eau.

© Helvetas / Flurina Rothenberger
«Les sujets plus délicats doivent eux aussi faire l’objet d’évaluations, ce qui exige ouverture d’esprit et confiance. L’analyse de la qualité de l’eau dans les foyers et non plus uniquement au niveau des infrastructures a permis de mieux comprendre son impact sur la santé, mais aussi de rédiger un manuel de changement de comportement.»

Valérie Cavin, experte conseil WASH et changement de comportement, se base sur les enseignements tirés d’un projet et d’un programme menés au Bénin.

Différentes méthodes d’apprentissage pour de meilleurs résultats

Les méthodes systématiques d’apprentissage et d’évaluation sont nécessaires pour créer des interconnexions et garder du temps pour la réflexion et l’élaboration de mesures à tous les niveaux. Les méta-évaluations peuvent constituer des occasions majeures d’apprentissage. Elles sont des espaces où mettre en commun les expériences vécues à différents niveaux et différents moments. Nous voulons favoriser l’apprentissage tiré d’évaluations tant au niveau de chaque programme qu’au niveau de l’organisation dans son ensemble. En 2012, Helvetas a réuni les résultats de 60 projets internationaux dans une méta-évaluation. Les vidéos ci-dessous racontent comment est née l’idée d’une méta-évaluation et en présentent la portée et les résultats.

Pour Helvetas, on peut apprendre de différentes manières, que ce soit via le storytelling, l’évaluation par les pairs, la mesure d’impact participative ou encore les évaluations. Helvetas estime essentiel de créer un environnement où l’apprentissage et le partage des connaissances sont valorisés et récompensés.

Autres informations

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Conseils spécialisés

Les expertes et experts interdisciplinaires d’Helvetas en matière de développement conseillent des organismes privés, d’intérêt général, publics ou multilatéraux, mais aussi les équipes d’Helvetas chargées des projets.

Savoir et apprentissage

Il est essentiel de développer les compétences de collaborateurs et de partenaires de sorte qu’ils puissent partager leur savoir, apprendre ensemble et trouver des solutions efficaces.
Nous aidons nos partenaires à organiser des projets et des processus. Nous conseillons les autorités locales afin qu’elles soient en mesure de prendre correctement leurs responsabilités.