© Helvetas
Mali

Nouvelles stratégies d’adaptation au changement climatique

© Helvetas

Au Mali, le changement climatique se traduit par une modification dramatique des précipitations. Les pluies durent moins longtemps et sont souvent si intenses qu’elles entraînent des inondations locales. Helvetas aide les paysans à s’adapter à cette évolution des conditions météorologiques.

  • Nom du projet
    Nèmasso – nouvelles stratégies d’adaptation au changement climatique
  • Phase de projet
    2015 jusqu’à 2018
  • Financement
    Ce projet est financé par des dons et par le gouvernement du Liechtenstein.
  • Secteur thématique
    Environnement et changement climatique
    Genre et équité sociale

Inondations au Sahel

«Celui qui mise sur des plantes qui ont besoin de trois mois pour donner des fruits ne récoltera rien.» C’est avec ces mots qu’un paysan résume l’impact du changement climatique sur l’agriculture dans le sud du Mali. Celui-ci a entraîné une baisse des précipitations. Plus grave encore, ces précipitations se concentrent désormais sur une durée beaucoup plus courte et sont par conséquent extrêmement abondantes. Parfois, la pluie tombe si dru que le sol ne parvient plus à absorber l’eau, qui s’écoule alors inutilement et cause des inondations à l’échelle locale.

Résultat: certaines familles paysannes, découragées, partent s’installer en ville où elles estiment avoir plus de chances de survie. Puis il y a les autres, celles qui restent. Dans le cadre du projet «Nèmasso», un terme en bambara qui désigne une maison humide, donc agréablement fraîche, Helvetas les aide à s’accommoder au changement climatique. Au niveau local avec des techniques de traitement adéquates pour les champs et les foyers, et au niveau régional avec des mesures d’adaptation pour des bassins versants entiers.

Vos dons sont importants

Par exemple pour que des familles puissent accéder à de l'eau potable, pour que des enfants puissent aller à l'école et pour que des jeunes puissent suivre une formation professionnelle.
soutenir et faire un don
«Celui qui mise sur des plantes qui ont besoin de trois mois pour donner des fruits ne récoltera rien!», Sidiki Magoni Coulibaly, paysan malien.
1/2
Des compteurs d'eau de pluie dans le cadre d'un projet d'adaptation au changement climatique.
2/2

À l’échelle locale par exemple, de nouvelles solutions sont recherchées afin d’utiliser les déchets issus du traitement des mangues et noix de cajou, ou les espaces de cuisson aménagés de façon à ne pas gaspiller les réserves limitées de bois à brûler ou de charbon. Le projet tente également de tirer profit de l’inondation temporaire des champs pour planter du fourrage ou des denrées alimentaires. D’autre part, dans les bassins versants, des barrages et fossés sont notamment prévus pour ralentir l’écoulement de l’eau, afin qu’elle puisse mieux pénétrer dans le sol.

Dorénavant, le projet repose également sur une collaboration active avec le service météorologique national. Les paysans apprennent non seulement à interpréter les prévisions et à adapter leurs activités agricoles en conséquence, mais aussi à collecter des données météorologiques. Des jeunes sont formés pour entretenir de petites stations météo.

«Nèmasso» est le premier projet climatique africain d’Helvetas à être financé par les fonds stratégiques de l’organisation. Constitué avec l’aide de gouvernements – dans ce cas-ci, celui du Liechtenstein – et de donateurs privés, ce fonds permet de tester l’efficacité de nouvelles approches et techniques pour lesquelles il n’existe aucune expérience passée.

Environnement et changement climatique

Chaque année, Helvetas aide plus d’un million de personnes à faire face au changement climatique, à utiliser les ressources naturelles de manière durable et à protéger la nature.

Comment Helvetas soutient les populations au Mali

Au Mali, Helvetas s’engage pour l’intégration des jeunes dans le marché du travail, un meilleur système éducatif et l’accès à l’eau potable.