Une centaine de femmes formées aux Techniques de conservation des sols à Bainet et à Marigot

Une centaine de femmes leaders d’organisations ont participé du 15 au 27 novembre 2021 à une formation sur les Techniques de conservation de sols à Bainet et à Marigot, deux communes du département du Sud-Est.
PAR: Danio Darius – 14 janvier 2022

A Bainet, la formation s’est déroulée du 15 au 20 décembre dans quatre lieux différents. Estimées à environ soixante-dix, les participantes qui provenaient des neuf sections communales et du Centre-ville s’étaient montrées très motivées. A Marigot, elles étaient quarante-deux responsables d’organisations de femmes évoluant dans les cinq sections communales et au centre-ville à avoir assisté à cette formation qui s’est tenue du 22 au 24 décembre pour un premier groupe et du 25 au 27 décembre pour le deuxième groupe.

L’objectif visé par cette initiative entreprise par le Projet d’Appui au Renforcement de la Résilience face aux Désastres (PARER) en collaboration avec les Mairies et le Bureau Agricole Communal (BAC) des deux communes est de permettre une intégration effective et un renforcement de la résilience des femmes à se préparer et à faire face aux risques d’inondation et d’érosion dans leurs communautés.

Des concepts clés tels que : Bassin Versant, Biodiversité, Reboisement, Déboisement, Erosion… ont été définis afin de faciliter une compréhension commune et d’animer les discussions. L’approche participative ayant été priorisée, les formateurs ont mis un accent particulier sur les Techniques de Traitement de Bassin Versant et des Ravines à travers des exposés magistraux et des travaux pratiques sur le terrain. Ces derniers ont permis une meilleure compréhension, un apprentissage plus adapté et la maitrise des concepts et méthodes. Ces cheffes de file et représentantes d’organisations de femmes ont appris à réaliser et à manipuler le niveau A, outil utilisé pour calculer le pourcentage de pente, déterminer la ligne de base et réaliser des courbes de niveaux sur un versant en vue de la construction de structures antiérosives telles que canaux de contour, murs secs et rampes vivantes.

Cette formation qui rentre dans le cadre du Projet d’Appui au Renforcement de la Résilience face aux Désastres (PARER) était assurée par des techniciens des BAC. Ce projet met un focus particulier sur l’implication des femmes et la définition de leur rôle dans la gestion des risques et désastres. La plupart des participantes avaient déjà suivi deux autres séances de formation sur : « le Genre et la GRD » en vue de les sensibiliser et les aider à comprendre leurs rôles et responsabilités dans le secteur.

Les femmes apprennent à faire utiliser le niveau A
1/2
Les participantes étaient très motivées 
2/2