© Helvetas

Niger

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du monde. L’un des principaux problèmes de cet État désertique au sud du Sahel est la pénurie d’eau. Dans les zones rurales, 30% de la population n’a pas accès à l’eau potable. Grâce à des puits et des abreuvoirs, Helvetas contribue à limiter le stress hydrique et à diffuser la notion du droit à l’eau.
© Helvetas
  • Capitale
    Niamey
  • Superficie
    1,267,000 km²
  • Taux de pauvreté*
    46% de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté de USD 1,90 par jour
  • INDICE DE DÉVELOPPEMENT DES NATIONS UNIES*
    Place 187 sur 188
  • Population
    20,715,000
  • Nombre de personnes soutenues par année
    77,761
  • Secteurs thématiques
    Eau
* Source: UN Data

Au Niger, le gouvernement définit le droit à l’eau comme le droit le plus important de tous, mais dans beaucoup de régions du pays, il reste encore lettre morte. Dans les zones rurales, 50% de la population a un accès très limité à l’eau potable et 30% n’a aucun accès. Les chiffres sont encore pires en ce qui concerne l’approvisionnement sanitaire de base: seuls 5% des habitants des zones rurales dispose de latrines. La mauvaise qualité de l’eau a des conséquences terribles pour la mortalité infantile: un enfant sur six meurt avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans. Outre les carences alimentaires, la pollution de l’eau potable est l’une des principales causes du taux élevé de mortalité infantile.

Moins de conflits grâce à un meilleur accès à l’eau

Étant donné la rareté de l’eau, il n’est pas surprenant que l’accès à l’eau au Niger soit une source de conflits. Les affrontements sont fréquents entre nomades et éleveurs de bétail sédentaires ou agriculteurs. C’est pourquoi Helvetas s’engage depuis 2012 à améliorer l’approvisionnement en eau. Avec son soutien, des latrines publiques et familiales sont également construites. Des centaines de milliers de personnes ont ainsi pu accéder à des installations sanitaires. En plus d’améliorer les conditions d’hygiène, les latrines empêchent notamment les agents pathogènes de pénétrer dans la nappe phréatique. Enfin, Helvetas contribue à améliorer la santé animale et à réduire les conflits potentiels entre éleveurs nomades et communautés sédentaires en construisant des abreuvoirs.

Coopération avec les communes

Helvetas veille à ce que les communes assument la responsabilité de l’approvisionnement en eau. Les autorités et la population sont impliquées dans la planification pour répondre aux besoins de tous. Un système de contrôle et de maintenance est élaboré de façon participative pour garantir un fonctionnement efficace et durable. La formation des fonctionnaires chargés de ces tâches fait également partie du projet.  

Visitez le site internet d'Helvetas Niger.

Membre d'Helvetas

Être membre d'Helvetas, c'est contribuer à un changement durable et faire partie d'un mouvement qui porte au-delà des frontières suisses et européennes.
Devenir membre d'Helvetas
Montant de votre choix
(à partir de CHF 80)
Annuel
© Helvetas
Un village près de Niamey © Helvetas
1/5
© Helvetas
Réservoir de mull dans la région de Birni N’Gaouré © Helvetas
2/5
© Helvetas
Terres cultivées dans la région de Birni N’Gaouré © Helvetas
3/5
© Helvetas
Une fontaine à Dan Malam © Helvetas
4/5
© Helvetas
Une école dans la région de Gaya, au sud du Niger © Helvetas
5/5

Eau

Les personnes les plus pauvres ne disposent souvent que d’eau polluée. Chaque année, Helvetas permet à près de 500’000 d’entre elles d’accéder à l’eau potable et à des installations sanitaires.