© Axel Fassio
Madagascar

Cultiver le cacao tout en protégeant la forêt

© Axel Fassio

Le Nord-Ouest de Madagascar est connu pour ses fèves de cacao fruitées. Cependant, la population locale souffre d'une grande pauvreté et du changement climatique. Helvetas s'engage en faveur d'une culture durable du cacao, une alternative à l'agriculture sur brûlis largement répandue. Celle-ci profite, non seulement aux petits paysans, mais aussi à l'ensemble de l'écosystème. Helvetas poursuit une approche paysage en collaboration avec sept partenaires du secteur privé et bénéficie du soutien de la Plateforme Suisse du Cacao durable.

  • Nom du projet
    Paysage Cacao Sambirano
  • Phase de projet
    2023 jusqu’à 2027
  • Secteur thématique
    Résilience au changement climatique et aux catastrophes
    Eau, alimentation et climat
    Développement du secteur privé

Approche paysage pour une culture durable

Dans le Nord-Ouest du pays, le long du fleuve Sambirano, les habitants vivent de l'agriculture et de l'exportation du cacao, ce dernier étant leur principal moyen de subsistance. Environ 33'000 petits producteurs de cacao produisent entre 10'000 à 14'000 tonnes de fèves de cacao par an. Qautre-vingt-quinze pourcent du cacao malagasy provient de cette région. Malgré cela, nombreux sont ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Une grande partie des forêts est victime de l'agriculture itinérante sur brûlis - pour plus de surfaces cultivables et du charbon de bois -, et aussi parce qu'il n'y a pas d'autres sources de revenus. Madagascar a perdu environ 44% de ses forêts au cours des 60 dernières années.

Les conséquences de la déforestation sont l'érosion et la perte de fertilité des sols et de biodiversité. La forte sédimentation a un impact significatif sur l'équilibre hydrique et la production agricole dans la vallée du Sambirano. Parallèlement, le changement climatique menace de plus en plus la production de cacao.

Pour offrir une perspective à long terme à la population et à la forêt, Helvetas collabore avec des partenaires du secteur privé dans la vallée du Sambirano pour promouvoir une production durable de cacao. Helvetas poursuit une approche paysage, selon laquelle les mesures de durabilité ne s'appliquent pas seulement à la chaîne de valeur cacao, mais à l'ensemble du bassin hydrographique, afin d'améliorer les services écosystémiques de manière holistique.

Gestion durable des forêts

Pour garantir une approche coordonnée, un organe de gouvernance fonctionnel et institutionnellement ancré a été créé : le Comité de Gestion du Bassin Versant du Sambirano ou COGEBS. Il concilie les intérêts des différents groupes et coordonne les mesures au niveau du paysage. Des plans de conservation et d'utilisation des terres sont élaborés et des mesures de restauration du paysage sont planifiées en coordination avec les communautés, les partenaires du secteur privé, le Madagascar National Parks et les plateformes nationale et régionale pour le cacao et la vanille. Des variétés d'arbres adaptées aux conditions locales sont plantées dans les zones de reboisement identifiées, dont certaines sont disponibles pour une utilisation durable. Helvetas soutient le COGEBS dans la coordination avec les différents acteurs et appuie la mobilisation des ressources financières nécessaires.

Les apprenants deviennent des enseignants

Les petits paysans sont formés aux méthodes agricoles résistantes au climat, à l'agroforesterie et à la diversification des revenus. Cela leur permet d'augmenter leurs revenus et de diversifier leur alimentation. Les méthodes de culture améliorent également la qualité des sols, séquestrent le carbone et rendent les cultures moins sensibles au changement climatique. Suivant le principe de la "formation des formateurs", le programme de formation bénéficie en fin de compte à plus de 5’000 petits exploitants agricoles.

Des fourneaux économes en énergie et des droits fonciers garantis

Afin de réduire la demande en bois de chauffage et en charbon de bois, les ménages sont équipés de foyers à haut rendement énergétique. Cela permet de protéger la forêt et d'éviter environ 100’000 tonnes d'émissions de CO2. De nombreux petits exploitants n'ont pas de droits fonciers formels et n'ont donc pas de sécurité d'investissement ou d'accès au crédit. L'obtention de ces droits fonciers est associée à des coûts élevés pour eux. Helvetas soutient la population rurale dans le dépôt de demandes collectives, ce qui réduit considérablement les coûts pour les individus, et conseille les demandeurs sur les exigences légales de la procédure. Les titres fonciers obtenus permettent aux petits paysans de sortir de la pauvreté et garantissent le droit de récolter les produits des arbres, ce qui constitue une incitation importante à investir dans l'agroforesterie et le reboisement.

Partenaire : Center for development of the University of Bern (CDE), myclimate

Paysage cacaoyer résilient au climat 2.0

 

La forte sédimentation a un impact significatif sur l'équilibre hydrique et la production agricole dans la vallée du Sambirano.
Le COGEBS conciie les intérêts des différents groupes et coordonne les mesures au niveau du paysage. | © Helvetas
Le COGEBS concilie les intérêts des différents groupes et coordonne les mesures au niveau du paysage. © Helvetas
Des variétés d'arbres adaptées aux conditions locales sont plantées dans les zones de reboisement identifiées. | © Helvetas
Des variétés d'arbres adaptées aux conditions locales sont plantées dans les zones de reboisement identifiées. © Helvetas

Comment Helvetas soutient les gens à Madagascar

À Madagascar, Helvetas s’engage pour les petits paysans, pour une meilleure hygiène, pour l’eau potable et pour la protection des ressources en eau.

Sustainable Agriculture

Sécurité alimentaire et souveraineté alimentaire