© Helvetas / Rose Congo
Burkina Faso

Promouvoir l'entrepreneuriat agricole

© Helvetas / Rose Congo

Dans quatre régions du pays, Helvetas encourage les entreprises à travailler ensemble pour développer des opportunités d’affaires et favoriser la création d’emplois au profit des jeunes, des femmes et des groupes vulnérables.  

  • Nom du projet
    PAPEA
  • Phase de projet
    2019 jusqu’à 2023
  • Financement
    Ce projet est un mandat de la Coopération Suisse.

Au Burkina Faso le 67 % de la population a moins de 25 ans,  et 4 personnes sur 5 dépendent de l'agriculture pour leur subsitance. Le pays possède un potentiel de production et de transformation agroalimentaire qui demeure sous exploité. Les entreprises agricoles font face à nombreux contraintes techniques et financières qui les empêchent de se développer et de créer des emplois décents pour les jeunes et les femmes en milieu rural et péri-urbain.

Le Programme d'Appui à la Promotion de l'Entrepreneuriat Agricole (PAPEA), mis en œuvre avec l'ong SNV,  a pour but de créer, directement et indirectement, des emplois, d'encourager l’entrepreneuriat agricole et de générer des revenus au profit des populations rurales et péri-urbaines, en particulier les jeunes et les femmes. Plus directement il vise la dynamisation du secteur de la transformation et de la conservation des denrées agricoles produites localement en vue de renforcer des systèmes alimentaires durables et inclusifs dans les régions du Nord, du Centre-Ouest, des Hauts-Bassins et des zones péri-urbaines de Bobo-Dioulasso et Ouagadougou. Le projet vise notamment à:

  • Mettre en place 60 clusters (grappes d’entreprises)
  • Accompagner 6000 entreprises agricoles
  • Impacter 24 000 personnes dont 14 400 jeunes et 12 000 femmes de moins de 35 ans
  • Accroitre 10% de revenus des entreprises agricoles
  • Générer 5000 emplois décents pour les jeunes et les femmes

Le PAPEA a démarré avec les filières mangue, manioc, gingembre, volaille, pomme de terre, lait, œuf, maïs, arachide, miel, porc, tomate, fraise, oignon, bovin, tomate, piment.

© Helvetas / Franca Roiatti
© Helvetas / Franca Roiatti
1/3
© Helvetas / Rose Congo
© Helvetas / Rose Congo
2/3
© Helvetas / Rose Congo
© Helvetas / Rose Congo
3/3

Une approche innovante

Notre intervention est fondée sur une approche systémique qui encourage les entreprises agricoles à se regrouper en grappes (cluster) pour identifier ensembles les difficultés et les opportunités de marché. Le but est d’arriver à élaborer des stratégies commerciales collectives pour résoudre les problèmes et augmenter les chances de développement. 

Le co-faciltateur pour accélérer le changement

Pour mobiliser les acteurs des systèmes de marché ciblés et accélérer le processus de changement souhaité, la programme a recruté des co-facilitateurs régionaux. Ils accompagnent les acteurs à collaborer pour comprendre les contraintes et les défis qui empêchent le développement d’un marché plus inclusif, et les encouragent à travailler ensemble pour chercher des solutions durables. Le but est de poser les bases pour que les producteurs, les transformateurs, les acheteurs et les prestataires des services continuent de s’auto organiser, de s’adapter et de résister aux chocs économiques et environnementaux.

© Helvetas / Rose Congo
© Helvetas / Rose Congo

Le cluster d’affaires (grappes d’entreprises)

Plusieurs clusters sont mis en place. Ils regroupent tous les acteurs (fournisseurs d’intrants et d’aliments, producteurs, transformateurs, commerçants, services techniques, services de normalisation, collectivités territoriales) qui se rencontrent autour d’un intérêt commun en vue d’échanger et d’avancer ensemble.

Le cluster d’affaires est un moyen très efficace de développer des opportunités commerciales, de diffuser les bonnes pratiques et d’améliorer la compétitivité des entreprises. Pour assurer l’atteinte des objectifs du cluster, les Co-facilitateurs organisent des dialogues d’affaires qui favorisent les échanges entre les acteurs. Pendant ces rencontres il discutent et élaborent ensemble des stratégies commerciales qui leur permettent d’avoir un meilleur accès aux services d’appui et aux investissements publics ou privés. Cela permet aussi de favoriser l’insertion professionnelle ou entrepreneuriale des jeunes et des femmes.

 

© Helvetas /  Zila Issouf Guel
© Helvetas / Zila Issouf Guel

Produits et services financiers accessibles

L'une des contraintes qui freinent la croissance des entreprises agricoles au Burkina Faso est le manque de produits et de services financiers adaptés. Le PAPEA travaille en collaboration avec les institutions financières pour favoriser l’accès aux produits de crédit, d'épargne, de transfert et autres moyens de paiement et de produits d’assurance, au profit des particuliers et des entreprises agricoles. Plusieurs partenariats ont été noués avec les institutions de micro fiance pour renforcer les offres de services financiers adaptés aux besoins des entreprises agricoles. Le programme veille à l’utilisation effective de ces produits par les acteurs.

Un soutien aux jeunes et aux femmes

Le PAPEA soutien les initiatives spécifiques genre portées par des entreprises agricoles et leurs partenaires d’appui engagés prioritairement dans de véritables stratégies commerciales collectives au sein des clusters d’affaires (grappes d’entreprises). Ces initiatives spécifiques contribuent à accroitre l’égalité de genre, à améliorer l’accès des jeunes, des  femmes et des groupes vulnérables aux financements, aux facteurs de production et aux formations. A cet effet, des plaidoyers sont faites pour l’allègement des charges de travail pour les femmes et sur leurs implications dans les prises de décisions au sein des communautés et des entreprises agricoles.

© Helvetas / Franca Roiatti
© Helvetas / Franca Roiatti
1/3
© Helvetas / Franca Roiatti
© Helvetas / Franca Roiatti
2/3
© Helvetas / Franca Roiatti
© Helvetas / Franca Roiatti
3/3

Des actions de plaidoyer collaboratif

Le programme a mis en place de véritables cadres de concertation multi parties prenantes pour prendre des décisions fortes qui permettront de créer des conditions propices à l’entrepreneuriat agricole des jeunes et des femmes. Les contraintes et les solutions liées au développement sont identifiées lors des cadres de concertation, dialogues d’affaires et rencontres des clusters. Le programme accompagne alors, les acteurs à mettre en place un plan de plaidoyer et à la mettre en œuvre. 

© Helvetas / Franca Roiatti
© Helvetas / Franca Roiatti
1/3
© Helvetas / Rose Congo
© Helvetas / Rose Congo
2/3
© Helvetas / Rose Congo
© Helvetas / Rose Congo
3/3