Oui, je soutiens l’aide

Dans les camps d'accueil, il manque de l'eau potable, des abris, des installations sanitaires et de la nourriture. Avec ses partenaires sur place, Helvetas fournit une aide d'urgence.
Chaque don participe à l'aide

Les fortes pluies de la dernière mousson ont démontré la fragilité d'un grand nombre d'abris dans le camp. Glissements de terrain et inondations menacent la vie des familles et de leurs enfants. L'ONU estime que 175 000 réfugiés Rohingyas vivent dans des zones à risques.

Oui, je soutiens l’aide

Dans les camps d'accueil, il manque de l'eau potable, des abris, des installations sanitaires et de la nourriture. Avec ses partenaires sur place, Helvetas fournit une aide d'urgence.
Chaque don participe à l'aide

Après la mousson, et avant qu'elle revienne

Après la violence des pluies, nous sommes engagés avec nos organisations partenaires dans la construction de nouveaux abris. C'est seulement ainsi que de nombreuses familles et leurs enfants peuvent s'installer dans des abris mieux protégés. Le temps est compté, la prochaine mousson est attendue dans quelques mois.

© Patrick Rohr
© Patrick Rohr

Oui, je soutiens l’aide

Dans les camps d'accueil, il manque de l'eau potable, des abris, des installations sanitaires et de la nourriture. Avec ses partenaires sur place, Helvetas fournit une aide d'urgence.
Chaque don participe à l'aide

En plus de la construction d'abris votre don permettra la réalisation d'autres projets d'Helvetas en faveur des réfugiés Rohingyas au Bangladesh.