© trigon-film.org

Rafiki

Wanuri Kahiu - Kenya - 2018
VO anglais, swahili / ST français, allemand. Drame. 1h22. Âge 14/14
© trigon-film.org

Toutes deux collégiennes, Kena et Ziki ont souvent l’occasion de se croiser bien que ne venant pas du même milieu. Toutes leurs différences n’empêchent pas que les deux filles ressentent une forte attirance l’une vers l’autre. Délicatesse, simplicité et surtout sincérité: telle est l’approche qu’a choisie Wanuri Kahiu pour traiter d’un sujet tabou dans son pays.

Portrait d'une jeunesse pop

Kena se verrait bien infirmière dans le futur, bien que ses notes pourraient lui laisser espérer une entrée à l’université. Travailleuse, elle aide son père dans son échoppe. Celui-ci est candidat progressiste aux élections municipales dans lesquelles il est opposé au père de Ziki, homme d’affaires fortuné. Les regards que s’échangent les deux adolescentes ne laissent place à aucun doute sur les sentiments et l’attirance qu’elles éprouvent l’une pour l’autre. Comment vont-elles faire face à leur famille, leur voisinage, dans un pays où l’homosexualité est punie de prison?

Tirée de la nouvelle «Jambula Tree», de l’Ougandaise Monica Arac de Nyeko, Rafiki – qui signifie ami ou amie en swahili – se déroule à Nairobi, dans un quartier d’habitations de classe moyenne où la vie se passe surtout à l’extérieur. Kena y circule en skateboard, joue au foot avec les garçons. Les jeunes se retrouvent à des buvettes à même la rue. C’est dans ces moments de convivialité adolescente que Kena et Ziki croisent les regards. Si le sujet du film est bien cette relation entre les deux filles, et l’opposition qu’elle rencontre, la réalisatrice n’oublie pas de soigner l’environnement du récit. La ville de Nairobi avec son effervescence y est vivante grâce à la caméra de Christopher Wessels, et aussi aux personnages annexes qui sont tous parfaitement ébauchés et incarnés par des acteurs plus que convaincants. La délicatesse dont fait preuve la réalisatrice pour raconter cette histoire d’amour est touchante: on sent bien le souhait non pas de choquer mais de pousser le spectateur à l’accepter telle qu’elle est. Et ces filles telles qu’elles sont. Couleurs pop, musique pop: Rafiki déborde de la joie de vivre de l’adolescence. Envers et contre tout.

Toutes les projections de Rafiki

Porrentruy

mardi 2.07.2019 | Parc Pré de l'Étang

Bienne/Biel

Dimanche/Sonntag 7.7.2019, 21:30 | Parc de la ville/Stadtpark

Neuchâtel

Jeudi 11.07.2019 | Jeunes Rives

Rolle

Mercredi 7.07.2019 | Cour extérieure du Château

Fribourg

Dimanche 28.07.2019 | Terrain des Grandes-Rames

Sierre

Lundi 5.08.2019 | Jardin des Marais

Lausanne

Mardi 13.08.2019 | Parc de Milan

Renens

Dimanche 18.08.2019 | Parc du Ranch

Genève

Jeudi 22.08.2019 | Bains des Pâquis

Carouge

Jeudi 29.08.2019 | Nomad's Land