© Helvetas - Pixa
Madagascar

Améliorer la productivité et la compétitivité des producteurs de coton

© Helvetas - Pixa

Dans la zone Nord de la région Atsimo Andrefana, Helvetas oeuvre pour l'encadrement et la structuration des producteurs de coton. La culture de coton ne peut s'envisager que de façon intensive. Elle exige une organisation perfectionnée et un encadrement serré.

  • Nom du projet
    Assistance technique et structuration des producteurs de coton
  • Phase de projet
    2016 jusqu’à 2018
  • Financement
    Ce projet est financé par la Banque Mondiale à travers le Projet Pôles Intégrés de Croissance et de Corridors (PIC2)
  • Secteur thématique
    Économie durable et inclusive
    Accès rural

La coton-culture comme moyen de subsistance

La région Atsimo Andrefana a longtemps été connue pour la culture du coton depuis plusieurs décennies. Cette filière a pourtant failli disparaître après l'arrêt des activités de la société HASYMA (société cotonnière) en 2008, mais a connu par la suite d'importantes évolutions, notamment grâce aux cours mondiaux devenus favorables ainsi que l'implantation de plusieurs sociétés cotonnières dans la région.

La population de cette région a ainsi acquis une longue expérience et un savoir-faire en la matière. Mais elle compte aussi parmi les plus pauvres de Madagascar, la plupart dépendent entièrement du revenu issu de cette culture. Malgré cette longue expérience, la filière coton ne cessait de régresser ces dernières années. L'utilisation massive et incontrôlée de pesticides et semences OGM et le développement de la culture sur brûlis ont augmenté les pressions sur les ressources naturelles.

En 2013, Helvetas a reçu une subvention du Fonds Japonais pour le Développement Social par le biais de WCS pour promouvoir des approches visant à alléger la pauvreté en apportant des avantages économiques à cette population vivant autour du parc Mikéa, et aussi pour réduire la déforestation et la dégradation des forêts. Les premières plantations de coton biologique ont été lancées en 2014 dans les périmètres irrigués autour d'Ankililoaka, à une centaine de kilomètres au nord de Toliary. Des formations ont été dispensées aux producteurs et techniciens engagés par l'équipe de Helvetas, en partenariat avec le secteur privé. Les plantations ont été certifiées biologiques par l'organisme de certification internationale Ecocert. Mais le rendement moyen de coton-graine a été relativement faible par rapport au coton conventionnel suite aux pressions élevées des ravageurs.

© Helvetas / Pixa
© Helvetas / Pixa
1/4
© Helvetas / Pixa
© Helvetas / Pixa
2/4
© Helvetas / Pixa
© Helvetas / Pixa
3/4
© Helvetas / Pixa
© Helvetas / Pixa
4/4

Une production respectueuse de l'environnement

Pour donner suite à ces expériences dans la production de coton biologique qui s'est donc avérée compliquée et peu rentable pour les petits producteurs, le standard Better Cotton Initiative (BCI) a été introduit à Madagascar par Helvetas et promu à travers un nouveau projet financé par la Banque Mondiale via le Projet Pôles Intégrés de Croissance et de Corridors. Ce standard promeut une utilisation plus responsable des ressources en eau, des pesticides et des fertilisants ainsi que des bonnes pratiques sociales.

Dans le cadre de ce nouveau projet, Helvetas intervient par le biais d'encadrement et formation de proximité au niveau des champs écoles et réplication auprès de paysans relais, en réseau avec les opérateurs économiques qui assurent le marché durable. Ses actions se concentrent principalement sur l'accompagnement des producteurs grâce à des dispositifs de conseils agricoles pour la culture de coton et des cultures de rotation afin d'atteindre l'autosuffisance alimentaire. Les techniques agricoles sont aussi vulgarisées pour améliorer la productivité de la culture de coton. Ceci augmente les rendements et permet de rationaliser le choix et l'utilisation des insecticides. Les différents acteurs de la filière sont structurés et organisés, les marchés sont contrôlés et un mécanisme de micro crédit est développé.

Comment Helvetas soutient les gens à Madagascar

À Madagascar, Helvetas s’engage pour les petits paysans, pour une meilleure hygiène, pour l’eau potable et pour la protection des ressources en eau.

Reportages multimédias

Plongez dans des histoires de pays partenaires où nous menons nos projets.