© Helvetas
Honduras

Une formation pour sortir de l’impasse

© Helvetas

Helvetas aide les jeunes à sortir du chômage et à échapper aux tentations du trafic de drogue et des gangs de jeunes. La base est de leur proposer une formation simple pour des professions demandées sur le marché. La formation professionnelle de niveau moins exigeant est dispensée dans des écoles secondaires ordinaires ou des centres de formation.

  • Nom du projet
    Educar Plus – formation professionnelle pour les jeunes
  • Phase de projet
    2015 jusqu’à 2018
  • Financement
    Ce projet est financé par des dons.
  • Secteur thématique
    Savoir et apprentissage

La formation, créatrice de perspectives

Le Honduras jouit d’une mauvaise réputation à l’échelle internationale en raison du taux élevé de meurtres, de la drogue, de la corruption, mais aussi des maras, des gangs de jeunes, qui sont devenus un danger pour la société. Mais il existe aussi un autre Honduras. Celui des jeunes qui, malgré le chômage, résistent à la tentation de l’argent du crime. Celui des parents, des municipalités et des communautés, qui se tiennent à leurs côtés pour les y aider. Avec cet autre Honduras, Helvetas travaille sur le projet «Educar Plus». Educar signifie éduquer.

Dans les zones rurales du Honduras, près d’un tiers des jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans sont sans formation et sans emploi. Cette situation amène les jeunes à émigrer vers les villes, à l’étranger ou à se joindre à un gang. C’est pourquoi le projet «Educar Plus» cible les zones rurales.

Jusqu’à présent, il s’agissait entre autres d’instituts techniques à financement privé qui, à l’instar des hautes écoles spécialisées suisses, dispensent une formation professionnelle supérieure. Helvetas a créé pour eux des formations de deux ans en agriculture et sylviculture. Elle a également veillé à ce que ces instituts techniques soient reconnus et subventionnés par l’État. Ainsi, un premier projet a pu être mené à bien.

Parrainage pour la formation

Prendre un parrainage pour la formation, c'est offrir à un-e jeune des perspectives d'avenir meilleur.
Devenir marraine ou parrain
© Helvetas
Les élèves spécialisés en sylviculture réalisent une tâche de planification. © Helvetas

Le nouveau projet traite des approches de formation professionnelle qui sont intégrées dans les écoles primaires. Dans 18 écoles secondaires du pays, l’emploi du temps inclut des contenus professionnels; pour les diplômés de 18 ans, il s’agit d’une base pour leur carrière professionnelle après l’obtention du diplôme. D’autres acquièrent au niveau secondaire l’esprit d’entreprise et le courage dont ils ont besoin pour créer leur propre petite entreprise. Helvetas s’engage à ce que la formation professionnelle formelle et non formelle soit introduite dans tout le Honduras et soutenue par les pouvoirs publics et les entreprises.

Les cours professionnels de deux à trois mois pour les jeunes, rendus possibles grâce au projet «Educar Plus», font partie des formations professionnelles non formelles. Ceux-ci sont axés sur les emplois particulièrement recherchés au Honduras:  électricien, mécanicien de motocyclettes et coiffeur. Les candidats aux cours sont déterminés par les municipalités politiques. Les autorités comptent sur la communauté, les services sociaux et sur des diplômés d’autres écoles professionnelles. Ceux-ci savent mieux que quiconque reconnaître un jeune chômeur sur le point de tomber.

Chaque année, plus de 400 élèves du secondaire, adolescents et jeunes adultes se voient offrir des perspectives de carrière dans le cadre du projet. En plus d’aider les jeunes eux-mêmes, nous contribuons ainsi à faire du Honduras un pays plus pacifique.  

© Helvetas Swiss Intercooperation
«À l’école, nous étudions comment les paysans de notre village pourraient mieux commercialiser leurs récoltes.»

Rony Alexander Gòmez, 17 ans, apprenti, Honduras

Formation professionnelle et éducation de base

L’absence de formation est l’une des causes perpétuant la pauvreté et les inégalités. Les pays qui disposent d’un mauvais système de formation sont peu compétitifs sur le plan économique.

Comment Helvetas soutient les populations au Honduras

Au Honduras, Helvetas soutient les petits paysans qui contribuent au reboisement et aide les jeunes à se forger un meilleur avenir.