Haïti

Renforcer la gouvernance locale inclusive

La faible capacité des acteurs du secteur agricole, notamment des organisations paysannes, a été identifiée comme une contrainte majeure au développement de l’agriculture familiale. Le renforcement des capacités des organisations paysannes, sur les plans organisationnel, technique, opérationnel et de gestion financière, leur permettra de porter et négocier des services adaptés et durables aux exploitants et exploitantes membres.

  • Nom du projet
    Programme d'appui à la Gouvernance Inclusive
  • Phase de projet
    2018 jusqu’à 2022
  • Financement
    Le projet est financé par la Direction du développement de la coopération (DDC).
  • Secteur thématique
    Économie durable et inclusive

Vers une gouvernance agricole inclusive

En Haïti, 80% de la production agricole repose sur l’agriculture familiale paysanne, laquelle joue un rôle fondamental du point de vue économique et social pour une grande partie de la population ; cette agriculture familiale est cependant fortement marginalisée dans la politique agraire du pays, laquelle est principalement dictée par les intérêts économiques de quelques acteurs d’une agriculture de type industriel. Les exploitations familiales, avec leurs regroupements en organisations voire en faîtières, n’arrivent pas à défendre leurs intérêts pour assurer la sécurité alimentaire et améliorer les revenus des acteurs. Les femmes, par ailleurs, sont particulièrement sous-représentées dans ces regroupements et dans les niveaux décisionnels.

Le Programme d’Appui à la Gouvernance Agricole Inclusive -PAGAI veut accompagner les organisations paysannes dans le renforcement de leur gouvernance interne et dans leur plaidoyer face aux décideurs politiques et économiques, tout en appuyant le développement de mécanismes de concertation avec les prestataires de services privés et publics. Dans sa première phase de 4 ans (juillet 2018 – juin 2022), le Programme se donne l’objectif de contribuer au renforcement des capacités des acteurs des communes de Roseau, Beaumont, Port a Piment et Les Anglais, notamment des organisations paysannes, afin qu’elles soient capables de porter des propositions pour le développement d’une agriculture familiale paysanne performante.

La stratégie consiste à rapprocher les services et politiques agricoles aux besoins et initiatives des exploitations familiales en se basant sur des éléments clés axés sur :

  • l’approche systémique, où PAGAI se positionne en facilitateur et stimule et accompagne les acteurs du système à remplir leurs fonctions ;
  • la participation et l’inclusion, pour impliquer les jeunes, les femmes et d’autres catégories sociales défavorisées dans les actions du programme et pour qu’ils aient un accès équitable aux richesses créées dans le secteur agricole;
  • le renforcement des capacités, en accompagnant les acteurs, notamment les organisations paysannes, dans le développement des compétences organisationnelles, techniques et institutionnelles;
  • l'approche sensible au genre, en mettant en œuvre des actions pouvant contribuer à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Les résultats attendus sont entre autres:

  • renforcement et mise en réseaux des organisations: les membres des organisation paysannes ont un accès à des services agricoles adaptés et durable et une meilleure protection de leurs droits et intérêts;
  • soutient aux innovations agricoles: les exploitantes et exploitants membres des organisations paysannes s'approprient et utilisent des innovations adaptées diffusées dans le milieu;
  • concertation et dialogue politique: les besoins des hommes et des femmes des exploitations sont mieux pris en compte dans les politiques publiques, les programmes et les services agricoles;
  • promotion de l'égalité hommes-femmes: des changements de comportement des hommes et des femmes des organisations paysannes et renforcement des femmes dans leur autonomie financière et la  connaissance de leurs droits et intérêts, contribuent à la participation active des femmes dans la gouvernance agricole.